Ils refusent leurs stérilités et acculent leurs femmes. Il est difficile de donner des explications.

Souvent nié, réfutée, obstruée, la stérilité masculine est pour l´africain un non lieu. L´image de l´homme doit être préservé. L´homme le sexe fort ne peut ne pas concevoir, il est toujours virile et donc fertile. La stérilité est un signe de faiblesse ou d´impuissance. (suite…)

Je vous présente mon quartier pendant la saison de pluies. Le quartier s´appelle Boutalbagar et se situe sur la même bande que le quartier Gassi, siège de l´Assemblée nationale. Ndjamena II pour les autorités et concepteurs de la nouvelle vitrine de l´Afrique.

inondation (suite…)

Une vue N´Djaména depuis l´hotel Kempinsky/ Ph DR

Une vue Ndjamena depuis l´hôtel Kempinsky/ Ph DR

On sait bien de choses de cette ville, mais on en sait en réalité très peu : de la légendaire agressivité qui caractériserait le Tchadien à la facilité de manier les armes. Que de mythes que vient renforcer notre absence de communication à l´échelle numérique. Pourtant, je ne vois point de peuple aussi hospitalier et accueillant que les Tchadiens. Il n´y´a point de délice que la vie parmi ce peuple. Ils sont juste nés dans un monde particulier dont faut saisir l´essence. Voici dix choses qu´il faut savoir avant de poser les pieds sur le sol tchadien. Les bons plans pour apprécier son voyage et profiter de son séjour.

1/ du sang-froid

Et vraiment beaucoup de sang-froid partout. Même dans la circulation, car tout se fait avec une certaine nonchalance. (suite…)

Réfugiées se construisant des foyers améliorés/Ph HCR

Réfugiées se construisant des foyers améliorés/Ph HCR

Le flux continu de réfugiés/retournés du Soudan et de la RCA a conduit à une très forte densité de population sur un espace réduit dont certaines parties protégées. Ceci a entrainé la compétition accrue autour des ressources naturelles et des risque de conflit si la gestion des ressources naturelles. La collecte de bois au profit des refugiés a été organisée pendant plusieurs années par le HCR et ses partenaires. Opérations ont contribué à l’épuisement du stock disponible localement Toujours existé et existe dans les zones où les réfugiés ne sont pas présents. Cet afflux des refugiés a exacerbé les tensions entre les communautés autor du bois de chauffe. (suite…)

Melodji du groupe Matania à l´occasion de Neige au Sahel

Une musique ouvre ce chapitre. Une belle voix de la musique tchadienne. Une voix qui chante pour celles qui ne peuvent plus chanter en public. Des témoignages. Je laisse des voix se faire entendre. Des voix qui sonnent du cœur et dont, les cris sont étouffés par les rires méchants de femmes comme elles. Que ce soit sur la route du marché, dans les bureaux ou entre amies. (suite…)

Une vue de l´exposition

Une vue de l´exposition

Moi devant une œuvre d´art, c´est toujours comme un enfant dans un magasin de jouets. Tout m´émerveille. Les œuvres d´art sont mon faible et que je ne refuse jamais d´assister à un vernissage. J´ai eu le loisir de découvrir, toucher, les toiles, discuter avec les artistes ce jeudi 05 juin 2014 à l´Institut français du Tchad à l´occasion de l´ouverture d´une exposition-vente. Les peintres sont tous de jeunes qui viennent de finir une formation de 45 jours tenue à Sarh. (suite…)

Ph. Claire Nini

Ph. Claire Nini

Un ghetto implanté sur scène. En fond coloré, la bannière du syndicat de rappeurs tchadiens. Deux jeunes au style classique, rien à voir avec le prototype du rappeur ordinaire. Pourtant ils ont des mots qui « sonnent l´alarme » espérant que tous les hommes du monde les entendraient. Pif Pikini et Kyam ont lancé donc « Homme du monde » leur album réalisé en duo ce 06 juin 2014 à l´IFT. (suite…)

Musée Augustins - Eugène Thivier - Le Cauchemar. December 2009 (UTC) - Eugène Thivier

Musée Augustins – Eugène Thivier – Le Cauchemar. December 2009 (UTC) – Eugène Thivier

Partie 1: Etats des lieux

Donner la vie est un mystère exaltant de la vie d´une femme. Mais si la stérilité n´est pas une fatalité, en Afrique elle est une fin en soi. La stérilité est vécue comme une grande souffrance et avec honte et beaucoup des tabous qui l´entourent.

Un jeune couple vient-il de se marier que le compte à rebours commence pour la belle famille. On lorgne, guette, observe le ventre de la femme. Comme un prédateur à l´affût, la famille de l´homme attend le moindre signe de grossesse. Mois après mois, les échecs se succèdent. Le temps passe et toujours pas l’ombre d’une grossesse à l’horizon. Chaque mois, la même question cruciale qui  pétrifie à l’approche des règles: cette fois-ci, est-ce la bonne ? (suite…)

Abdoulaye Ndernguet avec au fond Aimé Palyo. La reconstitutition du Tibesti est en route pour le 21 Juin 2014.

Abdoulaye Ndernguet avec au fond Aimé Palyo. La reconstitutition du Tibesti est en route pour le 21 Juin 2014.

Abdoulaye Nderguet, ce nom est connu du public est des mélomanes tchadiens qui le suivent depuis 20 ans avec son groupe musical Shila shila. Depuis 1996, il enchaine stages, tournées et formations. Il a été à l´école des musicologues de renom comme Rey Lema et Pierre Lagneau professeur de guitare au conservateur de musique classique de Paris. Il fut en 1997, avec son groupe Tibesti dont il est le chanteur principal, finaliste du prix découvertes RFI. (suite…)

Prosper écoutant une bande sonore  d´une séquence tournée/ Ph Prosper

Prosper écoutant une bande sonore d´une séquence tournée/ Ph Prosper

Il est la nouvelle coqueluche des milieux culturels tchadiens. Il est l´un des porte-flambeaux du cinéma africain avec trois films sur le marché et un quatrième qui est en préparation. Prosper Nadjilem est le cinéaste qui a le vent en poupe en ce moment à N´Djaména. Ces films sont projetés dans tous les quartiers, en plein air pour ceux qui n´aiment pas l´atmosphère de Normandie, la seule salle de cinéma à N’Djamena. (suite…)

Page suivante »