Je blogue donc j´attente à la République

Article : Je blogue donc j´attente à la République
13 mai 2013

Je blogue donc j´attente à la République

Credit photo Réndodjo
Credit photo Réndodjo

Bon, parler ou ne pas parler. Dire ou ne pas dire. Se taire c´est ce qu´on veut de nous. Mais ce taire pour qui et pourquoi? Après tout nous sommes tous tchadiens et où que l´on soit, on est appelé un jour à revenir chez soi. Si non on souhaite voir les siens avoir le juste minimum. Or malgré les 5 000 Milliards Francs CFA que le pétrole tchadien a généré à l´Etat, vivre dans ce pays n´est pas une sinécure : cherté de la vie, manque d´eau potable et d´électricité, des loyers surfacturés à cause des déguerpissements, l´insécurité au quotidien et une injustice sociale criarde. Rien de tel pour révolter même le plus doux des tchadiens. Certains ont choix la lutte armée pour combattre ces maux. C´est leur choix mais je doute bien que ce soit le meilleur. D´autres ont choisi la plume ou le blogging. N´empêche, Makaila se voit expulser du Sénégal pour ses articles jugé trop critiques. Pour non-respect de ses engagements vis-à-vis de l´Etat sénégalais dira Abdou Latif Coulibaly sur RFI. Soit. Inutile que je cherche à trop comprendre. Parce que par c´est temps qui court, ce serait aussi une atteinte à la République.

Ah la belle République tchadienne où, on expédie députés avec leur immunité parlementaire complète en prison. Comme de simples larcins. La belle république où, avec faste on prône le 03 Mai la sécurité du journaliste et le lendemain, on les envoie en prison au motif d´ incitation à la haine et au soulèvement populaire. Demandez Monsieur le Ministre de la Justice, à Avenir de La Tchiré et Eric Topona, tous deux respectivement Trésorier et président de l´Union des Journalistes Tchadiens, ce qu´ils ont bien pu écrire. En quoi revendiquer suffisant du pain quotidien et de l´eau potable pour soi et les siens peut être un mal? La gratuité de l´école, l´électricité pour tous, des salaires répondant au coût de vie. C´est tout ce que chaque Tchadien revendique tout bas. Les Blogueurs et autres journalistes ne font que relayer. Est-ce un crime de faire son travail?

Je ne sais pas s´il faut se lamenter ou rire de ce qui se passe dans mon pays. J´en ai ris. J´en ai pleuré et aujourd´hui je n´en peux plus. Cette vague d´interpellations, ces mascarades de procès et l´emprisonnement des députés malgré leur immunité de siège, les journalistes, les hommes politiques. Et les raisons c´est selon, font sourire ou penser : complot et atteinte à l´ordre constitutionnel, atteinte aux institutions républicaines. Messieurs les autorités tchadiennes, de quelles institutions parlez-vous? Quel ordre constitutionnel défendez-vous quand vous foulez aux pieds l´immunité d´un élu du peuple?

Comment, depuis plus de vingt, ne doit-on recourir qu´à la force pour protéger la République? Pourquoi doit-on depuis vingt et trois sévir contre la presse qu´on accuse d´inciter à la haine? Pourquoi chères autorités, ne vous demandez-vous pas pourquoi les Tchadiens ont de la haine les uns contre les autres? Eh bien je vous le dis, ce n´est que le résultat de votre géopolitique a dimension variée. La conséquence de nombreuses injustices sociales qui ont survécues au mandat social. Ils survivront encore au Tchad de la Renaissance qui s´achèvera en 2016 si on refuse de réparer ces injustices.

J´ai dit et si c´est une atteinte à la République, je l´ai osé.

Partagez

Commentaires

Osman
Répondre

Heureusement que tou sois pour dénoncer ces faits qui dépassent l'inacceptable. Sois toujours forte dans ton travail, que les autorités prennent conscience du mauvais état de ton cher pays.
Ordialement Osman.

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Merci Osman, pour tes encouragements. Tout ce que le peuple, c´est qu´ils entendent.

Abdallah Azibert
Répondre

Je ne sais ou va ce pays.

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Tu viens de faire une atteinte à la souveraineté nationale ;-). Pauvre pays.

Abdallah Azibert
Répondre

huum!

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Chounou kan? Dépassé et sans mot, ;-)

Abdallah Azibert

vraiment et si y a un mot qui battrait le record d'utilisation, ça serait ARRESTATION

Olivier
Répondre

Interdit de bloguer
Interdit de dire
Droit de subir
Nous ne voulons pas de cette devise, quand c'est bon, on le dit, c'est pas bon aussi, on le dit

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Dire ne veut pas absolument dire se rebeller. Juste un petit changement voilà ce qu´on veut.

Limoune
Répondre

S'il est interdit de parler, de dire. Si tu ne sais pas s'il faut se lamenter ou rire. Crie, donc ! Continue de dénoncer ce qui touche ta dignité. J'aime bien l'idée

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

C´est donc ce qu´on se mettra à faire, crier de toute notre force.

Emile
Répondre

Cette histoire m'a quand même donné une autre image pâle du Tchad. Non, Idriss devrait savoir raison garder.

Merci de porter la voix des sans voix

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Hummmmm, pompiers et pyromanes que nous sommes devenus.

josianekouagheu
Répondre

Cette histoire m'a tellement révoltée. Mais, je pense que le Sénégal vient ainsi de ternir son image. Makaila luttait à sa manière pour changer les choses. C'est une honte. Mais, bon, il en faut plus pour m'empêcher de bloguer...

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

J'ai cru et crois toujours que le Sénégal reste une démocratie. Esperons qu'il rectifieront le tir.

Ousmane
Répondre

Quel Talent !

Je viens de découvrir ton blog et j'avoue que je suis bluffé par ton style. En plus je vois que tu es belle fille.

Veux tu m'épouser ?

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Merci Ousmane pour les compliments.J´accepte de t´épouser si tu acceptes la poliandrie puisque je suis déjà mariée ;-)

Ousmane
Répondre

Tu as le sens de l'humour en plus. Ca fait encore une autre qualité. je suis partant pour la polyandrie même si elle risque de rester virtuelle.

Bonne continuation et beaucoup de courage dans ton activité de Bloging.

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Je crois je vais la fermer cette bouche car l´ouvrir serait encore une tentation une qualité, hihihii. Waouwwww, nous aurons officiellement le premier mariage poliandre virtuel du siècle et toutes ces une que nous ferons. La célébrité ne sera pas loin alors.
Merci et j´espère que tu reviendras souvent me lire.