Mr le Président, qu´est ce qui ne marche pas?

Article : Mr le Président, qu´est ce qui ne marche pas?
Étiquettes
9 mars 2015

Mr le Président, qu´est ce qui ne marche pas?

Ph DR de Sabre Na-ideyam/ Bus des étudiants mis au feu par on ne sait qui.
Ph DR de Sabre Na-ideyam/ Bus des étudiants mis au feu par on ne sait qui.

Une question que je veux bien poser à notre Zorro national, Idriss Deby Itno. Non je le prenais pour un temps pour le Lucky Luke africain volant au secours du Mali et du Nigeria. Depuis une semaine, la capitale tchadienne respire le lacrymogène. la population aspire le soufre le carbone des fumées. Qu´attend le gouvernement pour suspendre cette décision sur le port du casque qui est à l´origine du soulèvement des lycéens? La priorité serait-elle le Nigéria au point qu´on n´est pas une minute à consacrer à son propre peuple? Quelle est cette folie des dirigeants tchadiens? Le gouvernement actuel fait semblant d´avoir le contrôle pourtant, il est débordé et comme à l´accoutumée, il ne peut ouvrir le feu car le monde l´observe et pour cause de la guerre à Boko Haram, les caméras étrangers sont braqués sur le Tchad. Je sens leur gêne de ne pouvoir tirer à balles réelles.

On signale que les quartiers Moursal, Paris-Congo, Ardep-Djoumal sont en état de siège. Il pleut des tirs de lacrymogènes sur les Hommes. Certains élèves dont mes filles seraient bloqués en classe. Sur les réseaux sociaux, les Tchadiens désapprouvent un peu la décision trop hâtive et souvent sans sensibilisation préalable de la population. Mr le président n´avez-vous pas un Community manager pour vos nombreux compte qui puissent vous rapporter les doléances de vos administrés? Fermez donc vos comptes Facebook dans ce cas. Je propose que ce gouvernement démissionne et qu´un comité de crise s´assoie à table avec les manifestants pour une fois dans l´histoire du Tchad démocratique. Un tel geste n´enlèvera en rien votre fierté de chefs et Ministres.

On en a assez de voir ce sang qui coule. Moi en tout cas.

Partagez

Commentaires

Fotso Fonkam
Répondre

Il est grand temps que nos dirigeants apprennent à procéder de façon méthodique, pédagogique même. Comment peut-on laisser un pays dans les troubles sans essayer de dialoguer autrement qu'avec les armes? La stratégie de communication est à revoir, sans aucun doute, et pas seulement sur les médias

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Dialogue et stratégie; deux mots qui ne figurent pas dans le quotidien de nos dirigeants.

fadoul yahya
Répondre

c est vrai

Aboudramane koné
Répondre

En réalité je perçois pas vraiment pourquoi ces mouvements d'humeurs de la part des élèves. le port du casque? Qu'es-ce à dire?

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Le port du casque fût une obligation au Tchad depuis 2008-2009 puis, un beau matin, au nom de la lutte contre Boko Haram, le gouvernement a décidé par un décret d´interdire le port du casque. Les policiers se mis à faire la chasse au porteurs "récalcitrants". Quelques mois après et en quête certainement des fonds de plus pour le trésor public, on réimpose le port du casque qui du coût est devenu une denrée de luxe. Les élèves extériorisent juste leurs ras-le-bol d´un régime indécis dans ses actes.

Aboudramane koné
Répondre

Ah je vois je crois que y a plus sérieux problème pour les tchadiens qu'un banal port du casque. Et si on parlait des sujets de fond de la jeunesse tchadienne.La distraction a trop duré je crois et on nous accroches au futile pour nous éloigner de l'utile. Gbès est mieux que dra.Je salue le Tchad

fadoul yahya
Répondre

un policier n'a aucun droit de tirer sur une personne qui ne pose pas un danger,
je souhaite que la justice prenne ses responsabilités et condamne l'auteur de cet acte odieux.