Et j´entendis de Dakar, la voix d´un prophète

Article : Et j´entendis de Dakar, la voix d´un prophète
21 décembre 2014

Et j´entendis de Dakar, la voix d´un prophète

IDI

Plusieurs fois tweeté, liké, déliké et reliké le discours du président tchadien au sommet sur la sécurité et la paix à Dakar est, loin d´un discours de héros, une chimère politique.

Voyons donc voir de près ce discours de Dakar qui a propulsé mon président de la République, le Sieur Idriss Déby Itno au top classement des révolutionnaires africains. Ah, je me suis dit depuis hier qu´il fallait se réserver, arrêter de faire « le mouton noir » en voulant tout commenter, analyser, passer au peigne fin, voir entre les lignes. J´ai fait ma sourde oreille, j´ai laissé les tweets passer sous mon nez, j´ai souri du nombre de likes puis je me suis endormie. Voilà que les discours de Tchadiens le lendemain matin me firent pleurer. Ils sont simplement pathétiques à lire. Rien qu´un simple discours, et on est frappé d´amnésie. On oublie ce tweet #Porsomon, #TchadWakitTama et autres qui ont fait le tour de la tchadosphère en début novembre.

image
Lycéen tué en novembre dernier à Kélo. Ph DR

Il suffit que l´homme fasse semblant de pourfendre l´impérialisme pour que l´ardoise du bourreau soit effacée. Bon sang que le Tchadien a la mémoire courte. C´est bien en général pour vivre heureux, mais pas dans le contexte de ni pain, ni eau, ni électricité, ni carburant qui prévaut au Tchad. Cette sortie est une farce qui a réussi. Un jeu dont seul le bénéficiaire a su tirer profit comme il le voulait. Je n´entrerais pas dans les présomptions, les déductions et les interprétations de ses adversaires politiques qui pensent qu´il voudrait étouffer un mouvement qui viendrait de Libye. Je sais une chose, l´homme est un fin politique parfois, et lui seul sait le pourquoi de son discours. Moi, je me réserve juste de laisser quiconque me leurrer, car c´est un leurre de plus.

Certains jeunes Tchadiens sont allés trouver à leur Idriss Déby la toge du nouveau Sankara. Pour sûr, l´Afrique a bien besoin d´un nouveau Sankara. Mais Sankara n´était pas l´homme des discours. Il était un homme d´action et n´a jamais eu besoin des forces européennes pour se maintenir au pouvoir. Il n´a jamais eu besoin de l´impérialiste pour mater son peuple. Il a aimé son peuple et mit son génie à son service. Il n´était pas un panafricaniste de circonstance, il a brandi sa révolte en tout temps et n´a jamais attendu que ses intérêts soient menacés pour dénoncer la France.

Je,  comme dirait Kaar Kaas Sonn à propos,  « Parfois, je ne sais pas si c’est moi qui ne comprends pas bien les choses, mais faudrait qu’on m’explique un peu … Parce que, si la naïveté devient une institution en Afrique (Au Tchad d´après moi), va y avoir du souci à se faire! »

Partagez

Commentaires

RitaFlower
Répondre

Tu resteras à vie une idiote finie toi.J'étais obligée de te débloquer pour supprimer toutes tes insultes contre moi.Tu crois que j'ai oublié.Oeil pour oeil,dent pour dent.Je vais te remettre à ta place en public sur ma page Facebook.Une Femme noire mariée à un blanc qui ne se respecte meme pas!tu fais honte à toute la communauté! Supprime ce commentaire.Rien à foutre!

RitaFlower
Répondre

Ne t'inquiète pas.Je ne vais pas te rater toi.Tu fais partie de la meme catégorie qu'Humeurs Nègres.Deux mondoblogueuses qui se permettent de m'insulter en croyant que se sera ni vu ni connu.Vous n'avez plus aucune crédibilité.Deux femmes noires prettent à tout pour exister y compris à vendre leurs ames au diables!je connais ton vrai visage que celui que tu montres en public!