Les 10 raisons de croire en le Tchad

Article : Les 10 raisons de croire en le Tchad
12 août 2013

Les 10 raisons de croire en le Tchad

Heimat
Oasis dans le Tibesti/ Credit photo LBT

Merci Limoune. Ton commentaire m´a donné l´idée de cet article parce que m´ayant poussé à la réflexion. Oui je me cherchais une idée de mon top 10, nouvelle tendance sur la Plateforme. Oui comment rester en marge? Beaucoup d´idées me trottinaient dans ma tête en même temps je voulais écrire quelque chose de positive sur le Tchad (je sais que je suis dure envers mon pays c´est juste parce que j´aime ce pays qui m´a tout donné). Ces derniers jours notre image n´est guère brillante et surtout lors que le Premier Tchadien à savoir le Président en personne enfonce le clou en accusant la jeunesse. J´ai pensé qu´on devrait vendre ce pays pour de bon. Tu m´as rendu optimiste le jeu de citron en vaut le coup. Ici sont mais dix raisons de ne pas vendre le Tchad.

1- La Plaque tournante de l´Afrique

C´est d´un pays qui est un parfait trait d’union et un point de passage entre l’Afrique du Nord et l’Afrique noire en tant que pays-carrefour des caravanes transsahariennes et berceau des civilisations nomades, ce pays cristallise en lui tous contrastes du désert du Nord septentrional et la savane méridionale. Le peuple tchadien a toujours balloté entre les ascétiques traditions musulmanes, les rites animistes ou chrétiens élaborés et selon l´humeur des populations nomades vivant au rythme de leur chameau et au gré de pâturages et des cultivateurs sédentaires par nature. Politiquement, le Tchad même si très peu présente sur la scène africaine, constitue rien que par sa situation, le centre du continent mais aussi la plaque tournante de certaines opérations militaires (Mantra et Serval). Et depuis plus de dix ans, il est devenu incontournable dans certains conflits sous régionaux comme la crise darfourienne et centrafricaine. Reconnu comme berceau de l´humanité, le Tchad est aussi le refuge des déplacés de guerres et réfugiés centrafricains et soudaniens avec des camps de réfugiés à l´Est et au Sud du pays. Du coup N´Djaména est devenu le siège des ONGs d´aide aux réfugiés (EUFOR, MINURCAT, OCHA, UNHCR…) et le passage obligé des peoples et autres personnalités ambassadeurs de bonne volonté pour l´ONU. On verra Angelina Jolie, Georges Clooney, Barrack Obama en sénateur de l´illinois, Angélique Kidjo et bien d´autres.

2- Diversité culturelle

Un Turc a été surpris de voir que les mariages interreligieux au Tchad ne posaient pas vraiment un problème et que dans une famille on pouvait avoir des musulmans et des chrétiens sans subir des rejets. Pays de contraste avec une population métissée allant des négro-africains arabisés au négro-soudanais et des arabes de souche, le Tchad est la parfaite illustration d´une diversité qui fait son charme. Ce qui se ressent tant dans sa culture vestimentaire, gastronomique que musicale. Le Tchad a été le siège de trois grands royaumes sahéliens : le Kanem-Bornou, le Baguirmi et le Ouaddaï. L’espace tchadien possède une histoire riche et relativement bien connue. Il est sans doute un des berceaux de l’Humanité depuis la découverte récente de Toumaï. Une diversité qu´on remarque déjà sur les documents officiels. Je garderai encore longtemps la question de ce policier de frontières qui voulait savoir si tous les Tchadiens parleraient couramment les trois langues présentes sur leurs passeports. Je lui fis remarquer que seule le Tchad est trilingue.

3- Le potentiel de la jeunesse

La population tchadienne est très jeune dans son ensemble. Peu importe le secteur dans lequel elle évolue, la jeunesse tchadienne fait la fierté de ce pays même si elle manque peut-être de repère et ne peut encore canaliser son potentiel. Sosthene Moguenara, Horta Syvly Aliba, Kaltouma Taibé, H´Sao, Beral Mbaikoubou. Ils ont porté et portent encore le flambeau de autres pays mais ils se reconnaissent tchadiens.

4- Une diaspora toujours présente

Même si elle est peu visible, la diaspora tchadienne se sent dans toutes les sphères des affaires du pays. C´est une génération qui a survécu aux années sombres du Tchad, la guerre civile, l´élimination de cerveaux et à l´exil. Koulsy Lamko, Nocky Djedanoum avec Fest’Africa sous les étoiles, Mahamat Saleh Haroun qui porte le cinéma tchadien, Kaar Kaas Soon qui s´illustre par ses écrits et récemment sa grève de faim pour la cause des journalistes emprisonnés.

5- Le potentiel touristique

Le Tchad est le résumé de l´Afrique au mieux, toute l´Afrique se retrouve dans un seul pays. Du coucher du soleil dans le désert aux fraîcheurs moites des nuits équatoriales, le lac Léré et ses lamantins. Le visiteur trouve ce qu´il désire admirer s´il ne veut profiter des sources géothermales du Septentrion tchadien, les lacs Ounianga et leurs oasis, les palmerais de l´Ennedi, les grottes et leurs peintures rupestres datant de la préhistoire. On peut faire vivre le Tchad rien que par les recettes de son tourisme.

6- Le sous-sol

Peu importe le lieu et l´endroit où on se trouve, le Tchad a un sous-sol immensément riche en minerais : l´or, le pétrole, la bauxite, pierres ornementales, diatomites, l´Uranium. L´utilisation rationnelle de ces ressources sortirait le Tchad de son marasme économique.

7- Une génération consciente

Ils sont convaincus que le Tchad s´en sortira. Beaucoup de travail, un peu d´unité, de l´amour et l´humilité sont leurs devises. Ce sont ceux qui, s´ils devraient retourner à l´école de la vie, ils apprendraient à aimer, s´aimer afin de bannir la division et l´injustice sociale qui minent le pays. Ils sont jeunes. A peine la trentaine et avec un CV bien longue et certains des œuvres sur le marché, des chefs d´entreprises. Ils n´hésitent pas de décrier les maux avec leurs mots à eux. Ils exhortent la jeunesse, l´appellent au travail et à l´excellence. Mawndoé, l´ex chanteur de Yeleen en est le flambeau. Il le chante à juste dans son avant dernier Album Daari, tôt ou tard on arrivera.

8- La religion

La religion au Tchad peu bien être un facteur d´unité. De plus en plus de jeunes désespérés se tournent vers la religion sans verser dans le radicalisme. Un regain de spiritualité est en cours. Le processus de download est lent comme la connexion tchadienne mais elle est sûre.

9- Les femmes

Les femmes tchadiennes sont braves et belles. Je veux parler de leur beauté de cœur. Très pudiques, effacées mais présentes même si elles sont très peu visibles dans les instances de décisions. Elles sont 52% de la population et leurs voix comptent énormément. Elles sont la voix dissuasives dans des moments de grandes tensions. Certaines n´ont pas encore compris leur force véritable. Hommage à maître Jacqueline Moudeina qui, malgré les intimidations, s´est constitué avocat des victimes de Hissein Habré.

10- La gastronomie

Loin d´être un assemblage d´ingrédient dans une marmite, la cuisine tchadienne est un art et véhicule toujours un message. Elle est un facteur d´unité vu l´unicité des plats où que l´on se retrouve. La cuisine tchadienne est une cuisine typiquement sahélo-soudanienne avec une essence parfois orientale. À base de céréales essentiellement, la boule, les crêpes ou les fécules s’accompagnent de sauce de viandes ou de poissons avec de légumes frais ou secs. Si vous êtes un jour de passage sur le sol tchadien, n´oubliez pas de goûter aux 14 préfectures. Mes favoris sont la sauce longue et le Kissar au Daraba.

Partagez

Commentaires

Berliniquais
Répondre

Quelle belle photo! Merci pour ce billet optimiste. En effet, tout pays porte en lui un potentiel. Il faut le rappeler plutôt que de se laisser aller aux discours défaitistes et fatalistes. En tout cas tu m'as donné envie de dévouvrir le Tchad, un pays dont je ne sais pas grand chose.

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Bienvenu dans mon univers Berliniquais! Tu seras reçu avec tous l'hospitalité qui caractérise le Tchadien si tu viens. Tu ne le regretteras pas. Merci pour l'appréciation, la photo c'est pour donner un avant goût de ce qui attend tous visiteurs. En espérant te relire bientôt.

allandiguim reoumbaye christian
Répondre

Bonjour,je m'intéresse à ceux qui voient le TCHAD au dé là des divergences artificielles,du coté misérabiliste,je te tire chapeau!

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Bienvenu dans mon monde Christian! Il est temps que les Tchadiens eux-même canalisent leurs potentiels pour en faire une force au-delà de leurs frontières. En esperant te fidéliser, merci.

josianekouagheu
Répondre

Vraiment Rendodjo,j'aime cet optimisme.En lisant ce billet, je me rends compte que des choses peuvent changer et même le Tchad malgré les autres billets. Et du coup, j'ai espoir, même pour mon pays le Cameroun. Super! Et surtout courage à ces femmes fortes et braves!

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Josiane, ce qui révolte parfois, c´est cette stagnation dans laquelle nos Etats s´y plaisent. Dorénavant, nous jeunesses prendront notre destin en main.

Limoune
Répondre

Ah, ma chère, je te préfère optimiste. Voilà d'où doit venir "l'exemple".

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Merci Lmoune! J´ai compris ta lecon (Oups je n´ai pas de c cedi sur ma machine). ;-)

Caro
Répondre

super analyse socioculturelle ! Très, très intéressant billet. Un de mes amis y a vécu plusieurs années et m'a souvent dit la richesse du peuple tchadien. Merci !

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Merci Caro. Le Tchad est très riche et a beaucoup de potentiel ignoré. Mais je crois les regards sur ce pays commence par changer.

francky sosta
Répondre

J'aimerai être optimiste comme vous. Jeunes plein de fougue, c'est normal mais en lisant vos blogs, je commence à trembler, je n'ai plus mes jambes. Merci quand même, c'est un plaisir de vous lire.

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

°etre optimiste n´a pas d´âge Francky! Merci d´être de m´avoir lu et à bientôt.