Les couleurs de mes deux mondes

Un Ouadi dans le Sahara

Un Ouadi dans le Sahara

L´un se situe au Sud du Sahara. L´autre au-delà de la Mer Méditerranée. Deux mondes qui se croisent et se toisent. Deux mondes aussi différents l´un de l´autre que proches. Deux mondes opposés mais interagissant l´un avec l´autre. Le premier fait partie du plus grand désert chaud du monde, le Sahara et le deuxième se mire dans une mer intercontinentale presque fermée.

Les lacs Ouninga Kebir

Les lacs Ouninga Kebir

Mon deuxième chez moi, mon deuxième monde, cette Europe habituée à se contempler, à s´admirer soi-même, à s’énorgueillir de ses petites ou grandes prouesses. Cette Europe hautaine et gavée de sa surproduction industrielle, fière de sa culture: le rapport au temps, la féminité, la technologie, l’accueil de l’étranger, le culte des morts… Cette Europe qui aujourd´hui s´ouvre au monde et en même temps se referme sur soi tout en fermant sa porte à mon monde d´origine et ses migrants clandestins.

N´Djaména by night/ Miss Nato

N´Djaména by night/ Miss Nato

Mon chez moi, le premier d´où je tire l´origine de l´Homme sur terre est cette Afrique riche dont les fils gueux vont mendier sur les routes lointaines, prêtant leurs dos dociles aux fouets des contremaîtres modernes qui; leurs parlent de savoir-vivre, d´éducation, de développement, de planification familiale, de bonne gouvernance, de démocratie et, et , et. Cette Afrique des immigrés. Cette Afrique qui s´immole à Lampedusa. Cette Afrique qui se sacrifie à Ceuta.

Moi je viens de cette Afrique tenancière des reserves de pétroles. Cette Afrique productrice du diamant, de l´Or, de l´uranium, du Colbat, de la bauxite, de l´eau, du café, du cacao, du coton, … Je viens de cette Afrique mère de l´humanité, provoyeuse de la main d´oeuvre jeune sur les marchés de l´emplois, cette Afrique dont les premières dames s´habillent et se chaussent chez Gucci, Dior, YSL, … Cette Afrique des avoirs gelés dans les comptes suisses.  Elle est belle cette Afrique avec son contraste entre le bien et le mal, la richesse et la pauvreté.

Je viens d´un monde pour vivre dans un autre. Deux mondes qui s´observent, se mirent l´un dans l´autre mais se toisent avec dédain et plein de préjugés. Des mondes qui me disent la futilité de biens, la peur de l´inconnu, l´incertitude face au changement. Des mondes bien parallèles mais transcendants et transversaux. je me plais à les scruter sans mes états d´âme pour pouvoir dire un jour à l´enfant qui prendra la relève, « va Nafissatou vers une Humanité multiculturelle et bats-toi pour un compromis humain, avec la socialisation de l’Africain, la rigueur de l’Asiatique, le génie européen, la passion américaine. Va ma fille et bats-toi avec les caïmans et les dauphins car chaque être a sa place sur la terre.« 

The following two tabs change content below.
Réndodjo Em-A Moundona
Femme, Tchadienne, Socio-journaliste, communicatrice et spécialiste des soins Geriatriques. Mon amour pour la plume, mon regard sur mes mondes. Sans préjugés.
Réndodjo Em-A Moundona

Derniers articles parRéndodjo Em-A Moundona (voir tous)

Post Comment