Tchad ou les libertés bannies

 

Filiblog

Il a passé son temps à jouer le Panafricain ou panafricaniste (comment appelle-t-on ceux là au juste? Et la définition du mot même qui me semble être un fourre-tout) ces derniers, il est visible sur tous les théâtres de conflits pour s´octroyer la sympathie africaine à défaut de celle des Tchadiens. Il a fini par être récompensé président en exercice de l´UA. Il, c´est l´Homme de Bamina, le président tchadien. À peine rentré de son périple, le voilà qui ouvre les portes de sa prison aux jeunes manifestants. Parce qu´ils ont osé demander le droit au travail à la Fonction publique.

Ils sont en ce moment dix–huit à croupir dans les sales maisonnettes, que dis-je, les mouroirs du Commissariat de cette monarchie de République tchadienne. Ils seront déferrés ce matin, devant le parquet pour audition. A-t-on besoin de faire un procès à un jeune désœuvré qui ne revendique que son droit à un travail rémunéré sans avoir besoin d´intégrer le concert des chœurs chantant à longueur du jour les louanges d´un pouvoir oligarchique où, la médiocrité est le code d´entrée? Ils sont:

1. Gamo Remy
2. Dadji Rahamata
3. Mahamat Maki
4. Abdelnassir
5. Béchir Hamid
6. Pando Eric Hervé
7. Dr Mahamat Adam khalifa
8. Nourri Babikir
9. Babikir Adoum
10. Mousa Abakar Nour
11. Moussa Mayo
12. Mahamat Tahir Moussa
13. Ngartingam Nansara
14. Frank Blague
15. Ahmat Mahamat Ali
16. Mahamat Nour
17. Mahamat Barh Béchir.
18. Djetenyom Maxime

Leur seul crime est de vouloir aller manifester contre la suppression de l´intégration à la Fonction publique tchadienne. Eux, diplômés sans emplois dans un pays où, sans une identité et un parrain, on ne peut créer et faire prospérer une entreprise. Le seul échappatoire au chômage reste cette Fonction publique si l´on n´a pas la chance et un Curriculum Vitae capable de séduire les ONGs. Ils étaient encore devant le siège de leur association CAMOJET quand la police est venue les rafler les frapper et torturer au point où, deux seraient admis en soins à l´hôpital. Non mais que voulez-vous? Le nouveau chef d´Afrique a trop de chats à fouetter pour écouter les petits sans emplois chialer et gâter son aura de deux jours qu´il a rapporté d´Addis-Abeba.

 

On dirait que le président tchadien a pris des cours récemment au Burundi même si on sait que, à côté de lui, Nkurunziza est un piètre joueur en matière de répression. Une liste circule encore avec des noms des activistes, hommes politiques et blogueurs à arrêter. C´est une évidence que vous détenez le pouvoir dissuasif et persuasif tandis que les jeunes en face n´ont que le courage. On ne fera pas tout un débat donc sur qui gagnera ou ne gagnera pas la partie. Pour ma part, je sais juste une chose, avant que je ne sois (si je ne suis pas déjà) sur cette liste, je veux faire une dernière demande: soit vous revenez sur votre décision et intégrer les jeunes au vu et au su de tous, soit vous augmentez la capacité d´accueil de vos prisons car, une jeunesse blessée et appauvrie  sciemment à des fins politiques mesquines est une jeunesse qui peut avoir de la fougue.

Quant à moi, mon seul crime en ce moment, c´est celui d´écrire. J´ai toujours aimé écrire de ma chambrette et très loin de votre insolente caravane qui nargue chaque jour davantage le Tchadien. Je ne la dérange donc pas mais si cela doit vous indisposer chers tous puissant roitelets, veuillez m´excuser mais je ne pourrais faire autrement. À chacun de nous sa partition dans ce film et le mien est clair, bloguer. Juste de derrière un clavier.

The following two tabs change content below.
rendodjo2

rendodjo2

rendodjo2

Derniers articles parrendodjo2 (voir tous)

Post Comment