Lettre à Boko Haram

https://www.facebook.com/bokoharamstop

https://www.facebook.com/bokoharamstop

Quelle est cette foi qui se nourrit du sang humain? Quelle est cette foi qui prêche la haine? Toute les religions monothéistes ont des textes appelant à une guerre sainte mais toute est question de perception et d´interprétation. Boko Haram, c´est pour moi une bande de meurtriers, rien de plus. Je vous envoie une lettre, j´ose espérer que vous la lirez telle qu´elle est car, je ne peux écrire Haoussa et vous ne lisez certainement pas les langues occidentales. Mais dites donc, comment lisez-vous les instructions de vos machines à tuer? Elles sont écrites que dans les langues de cette civilisations haram. Ceci m´intrigue bien. J´aurais aimé que vous me dites qui vous les traduit, …

Cher Boko Haram,

Permets-moi de te présenter à ceux qui ne te connaissent pas encore ! Tu es une secte islamique créée en 2002 par Mohamed Yusuf dans le but de lutter contre l’éducation occidentale qui est un péché, selon tes dires. Moi, je t’ai appréhendé comme une réunion de malfaiteurs, un fourre-tout où chaque bandit fait sa loi sous couvert de la religion. Boko Haram, tu es un mouvement dont l’idéologie s’inspire des talibans d’Afghanistan. Ton fondateur était connu pour ses prêches intolérants, le rejet de toute forme d’occidentalisation et de l’islam modéré, et comme un fervent défenseur de la charia.

Vous avez mille fois raison. Mais ! 
Je te vois encore, toi qui revendiques la justice divine, trainer ma fille sur les sentiers des marchés noirs pour la vendre comme du bétail pour 12 dollars. Le seul péché de ma fille étant d’avoir été à l’école. Son seul mal étant de courir après le savoir. Est-ce réellement un mal que d’acquérir l’intelligence et le savoir, quand on sait que ce dieu que tu prétends défendre est le dieu de la sagesse et de l’intelligence ? Vois mes larmes, vois mon cœur meurtri et dis-moi ce que cela te fait.

À toi et tous les tiens qui dites vous soulever contre l’éducation occidentale, je veux dire ceci. Vous dites que cette éducation est mauvaise. Soit. Quand je vois tous les péchés qui l’accompagnent, vous avez sans doute raison. Les femmes qui sortent de ces écoles préfèrent se pavaner les cheveux dans le vent et se jucher sur des talons pointus, plutôt que de s’asseoir dans la cuisine au fond d’une case pour servir son bon mari, comme la coutume et son dieu le veulent. Le luxe qui accompagne cette culture avec l’alcool, la cigarette, le libertinage et le reste du tralalala. Vous avez mille fois raisons. Mais ! Oui mais. Car je veux que vous me donniez une raison de croire en vous. Que me proposez-vous à la place de cette éducation ? Certainement pas vos tueries.

Le fruit de l’éducation occidentale
Vous tuez ces mécréants à la kalachnikov. Savez-vous que Kalachnikov était russe, donc un pêcheur et un pervers, et que son invention est le fruit de l’éducation occidentale, ce qui est exactement votre slogan « boko haram » ?

Moi je vous propose, ou nous propose donc une chose : retournons à l’âge de la pierre taillée. C’est-à-dire que nous n’aurons que des armes faites de pierres. Vos tueries se feront donc avec des couteaux de jet, des arcs et des sagaies. Je me suis amusé à voir certaines de vos vidéos. Je remarque que beaucoup d’entre vous portent des lunettes- Shekau lui-même aussi les aiment toutes fumées pour cacher ses yeux à ses victimes-, utilisent des téléphones de marque et se déplacent en voiture. Tous des créations de la technologie moderne et de l’école. Que reprochez-vous donc concrètement à cette éducation ?

De grâce, laissez-nous leurs écoles 
Rendons à César ce qui est à César. J’entends vos fanatiques dirent que le savoir vient d’Afrique. C’est tout à fait vrai. Que c’est en Egypte que les grands penseurs sont venus à l’école du savoir. C’est encore vrai.

Reprochez à la culture occidentale trop de laisser-aller, je ne vous dirai rien. Rappelez au monde occidental ses dépravations et ses folies, son infidélité et ses fornications, je ne trouverai rien à redire. Mais de grâce, laissez-nous leurs écoles. Ce sont des savoirs qui sont universels. Ils sont nôtres, ils sont leurs. Rappelez leurs dieux à l’ordre, j’accepterai. Ils ont été esclavagistes, racistes, colonialistes. Mais cette école occidentale, je la désire. Elle est universelle. Elle est mère du savoir, elle est vie. Cette vie que vous ôtez sans pitié.

NB: Cette letttre, je la publiais en anonyme il y a quelques mois à l´époque car j´avais une vie qui m´est chère au Nigeria, exactement là où, BH opère dans l´Adamawa. On aurait vite fait le lien si on veut. Merci à Chantal Faida Mulenga-byuma, de me trouver un medium pour la publication. Face aux atrocités aujourd´hui, je la republierais sur mon blog et à visage découvert, je cris mon haro.

The following two tabs change content below.
Réndodjo Em-A Moundona
Femme, Tchadienne, Socio-journaliste, communicatrice et spécialiste des soins Geriatriques. Mon amour pour la plume, mon regard sur mes mondes. Sans préjugés.
Réndodjo Em-A Moundona

Derniers articles parRéndodjo Em-A Moundona (voir tous)

4 Comments

  1. Serge
    Serge 17 janvier 2015 at 20 h 22 min . Reply

    Peut-on dialoguer avec Boko Haram ?

  2. willfonkam
    willfonkam 17 janvier 2015 at 11 h 27 min . Reply

    Je me demande toujours sur quelle base Boko Haram qualifie l’éducation occidentale de mauvaise. Soit il y ont été, et là ils devraient se tirer une balle dans la tête direct, soit ils condamnent sans juger, ce qui est très grave.
    Mais quel que soit le cas, s’ils étaient sérieux, comme tu l’as dit, ils devraient fabriquer leurs propres armes, téléphones et voitures.
    Je vote pour que cette lettre soit traduite en Haoussa ou en Kanuri, et expédiée anonymement aux concernés…

Post Comment